Il est actuellement impossible à une personne seule en fauteuil roulant de franchir le Pont Clemenceau. En effet, côté Vernon et côté Vernonnet, on s'est contenté de jeter quelques pelletées de bitume à coté de la bordure de trottoir, sans doute pour se donner bonne conscience. S'il y a quelqu'un à la Ville de Vernon ou au Département qui s'occupe des Personnes à Mobilité Réduite, je le remercie de se rendre sur place pour constater cet état de fait et corriger cette anomalie, avant qu'un accident arrive.