Depuis novembre 2018, et face aux mouvement des gilets jaunes, Mr castaner, ministre de l'
Intérieur, autorisé et légitime l'usage de flashballs, grenades desencerclantes et gaz lacrymogènes pour dissuader les manifestants lors des manifestations organisées par les gilets jaunes. Ces armes ont fait de nombreux blessés parmi les manifestants pacifistes yeux perdus, mains arrachées, visage defigurés, et samedi dernier lors de l'acte 9.une personne est dans le coma après avoir reçu un flashball