En France, depuis novembre 2018, les citoyens pacifistes se font gazer à coups de gaz lacrymo, de flashballs, en toute impunité. Les forces de l'ordre matraquent femmes, enfants, handicapés retraités, et toute personne ne cautionnant pas les agissements du gouvernementt et encore mieux, ils sont encouragés par le ministre de l'intérieur et le président. Je souhaite que le droit à la liberté de manifester et de s'exprimer soit respecté. Et qu'on interdise l'usage de ces armes dangereuses