Bien que cela éclaire mon logement à moindre frais... je préférerais de loin que certains lampadaires soient éteints dès la nuit tombée, ou placés moins haut. Je n'ai pas l'impr. que réduire l'éclairage des quartiers résidentiels la nuit par ex., augmenterait de manière significative l'insécurité. On pourrait imaginer une réduction progressive de l'éclairage pour permettre aux piétons, cyclistes, ... de se balader jusque minuit (par ex.) et éteindre tout en suite. Moins de pollution lumineuse.