Passé ce jeu de mots, je propose que les poubelles soient vidées plus régulièrement. Je prends les exemples de celles à proximité de Bir-Hakeim, Passy, La Muette et toutes les intermédiaires dans les rues très fréquentées et qui débordent, génèrent de la pollution visuelle, sonore et sanitaire. Chaque soir, la consommation est telle que les poubelles sont remplies plus qu’à ras bord et les déchets tombent à côté, tournent toute la nuit dans les bourrasques de vent. Bref, peut mieux faire.