Pour que cesse les regroupements à côté de supérettes « alimentaires » qui vendent de l’alcool à des clients déjà drogués et/ou alcoolisés.
Quelle hypocrisie de laisser ces souricières ouvertes tard, au-delà des squats sur les scooters, de l’urine sur portes d’immeubles... une fermeture à 22h (et non 00h) permettrai beaucoup de tapages, dégradations... ex. A 22h30 personne n’achète de pâtes 162 faubourg poissonnièr, la preuve rue du delta ! Agissez !