Pendant les vacances, la facturation des centres de loisirs se fait à la semaine sur la base du tarif journalier (soit en 2019 entre 12,10€ et 58,25€ la semaine) sans possibilité d'annulation.
Or certains parents ne peuvent pas prendre des semaines entières surtout pendant les petites vacances scolaires.
D'autres ont pris des rendez-vous médicaux pour l'un des enfants où ils ne peuvent pas emmener le ou les autres.
D'autres encore ont des horaires atypiques et ne travaillent que certains jours de la semaine.
Il y a une foule de raisons valables pour ne pas laisser son enfant au centre de loisirs 5 jours par semaine.

La facturation à la semaine est injuste pour ces familles et injustifiée puisque la ville de Montrouge a fonctionné pendant des années avec une facturation à la journée avec possibilité d'annulation jusqu'à une semaine avant.

Je propose donc le retour à l'inscription et à la facturation à la journée pour les centres de loisirs avec possibilité d'annulation. Pour responsabiliser les parents, le tarif max soit 11,65€ par jour peut être envisagé en cas d'absence non justifiée.

Ce serait une mesure efficace pour réduire le stress des parents et occuper les enfants.