La gestion du risque dans la vallée de l'Orbiel par l'Etat est inappropriée. L'Agglo devrait déposer plainte pour mise en danger d'autrui et empoisonnement. L'ARS ne prenant pas en charge l'ensemble des analyses sanitaires et environnementales, l'Agglo doit se substituer à l'Etat défaillant de par ses propres compétences sur la qualité de l'air, l'alimentation en eau potable et le social. Une prise en compte du risque en aval est à intégrer dans le SCOT.