Afin d’augmenter la sécurité de tous, de favoriser la mobilité douce, de permettre aux enfants de se ré approprier les rues comme terrain de jeu (c’était le cas il y a 40 ans), je propose de passer la vitesse maximum de 50 à 30 km/h.
Partout dans le village, sauf la N88.