La proposition est de copier la commune d’Arlon et d’envoyer des chèques-achats de quelques dizaines d’euros à chaque famille à utiliser dans les commerces de la commune qui étaient fermés pendant le confinement.