Il n’existe pas à ce jour d’autre axe reliant Aubange à Halanzy que la N88.

Une promenade pédestre, une ballade à vélo entre ces deux villages sont rendues impossible du fait du trafic.

Peut-on réfléchir à l’aménagement des trottoirs comprenant également une certaine sécurité pour permettre une mobilité alternative à la voiture ?

Il s’agit d’une idée de développement durable plutôt que transport.