Athus a trop souvent été cité par des journalistes, dans la presse, reliant notre ville à des faits de criminalités. Il s’agit d’un acharnement médiatique et d’une stigmatisation qui fait vendre du papier au détriment de ses habitants.

De plus, nous pouvons noter, que très souvent les faits exposés, n’ont rien avoir avec Athus ( exemple encore vus dans l’essentiel en ce jour).

Il serait intéressant d’explorer des piste afin de stopper ce lynchage médiatique dont nous nous passerons bien.