De nombreux enfants viennent à la bibliothèque d’Athus en vélo du printemps à l’automne. Malheureusement, ils ne parviennent pas à parquer leur vélo en toute sécurité et craignent aussi les vols.