les frais collectifs entrainés par la concentration d'habitants en ville n'est jamais mis en évidence.Pourtant les services qui lui sont fournis en infrastructures, propsitions culturelles ou sportives ramenées au nombre d'habitants qui en bénéficient devrait inciter à la réfléxion sur l'égalité écrite au fronton de nos mairies
la plupart du temps le rural compte sur lui pour satisfaire une bonne partie de ces services ou sur l'entraide locale à travers des associations.