J'entends que pour combattre l'antisémitisme il faudrait mieux instruire les jeunes gens, mais j'ai le souvenir très net que lorsque j'étais jeune, toutes ces histoires m'inspiraient une profonde répulsion quasi instinctive. Je trouvais les adultes extrêmement suspects de s'y intéresser et je n'ai jamais lu aucun des livres qui s'y rapportaient avant l'âge de 16 ou 17 ans. Je pense qu'il faut être prudent et ne pas tout enseigner aux plus jeunes.