Suite au conflit de la zad NDL, un constat s'impose :des jeunes et des moins jeunes n'en peuvent plu de notre société de plus en plus corcettés, certains veulent expérimenter d'autres façons de vivre cela concerne le vivre ensemble, la façon de produire, de consommer, d'éduquer etc. Cette volonté est de plus en plus visible.
Nos institutions peuvent favoriser le droit à l'expérimentation en favorisant des espaces de créativité. Tout le monde serait gagnant, il ne s'agit pas de sécession.