État doit prendre des mesures radicales pour s'engager dans l'autonomie alimentaire de la France, en privilégiant la production biologique, principalement pour la production des fruits et légumes.