Dès le début du mouvement des Gilets Jaunes, comme je suis presque aveugle, il n'est pas question d'aller manifester, alors j'ai fait la grève de la consommation. J'ai remplacé mon chauffage électrique par des lainages ; pour économiser l'eau, je ne me lave plus et je pisse dans un seau ; pour survivre, je mange presque rien. Après deux mois : j'ai faim, j'ai froid et je pue… Soyez fraternel, baissez la TVA sur les produits de premières nécessité, ayez pitié !