Revoir les règles au niveau de l'Europe : à partir d'une uniformité des règles entre les Etats de l'UE, établir une gestion de type entreprise (et ménage) intégrant une différence entre les dépenses d'investissements et de fonctionnement au lieu de considérer la dette globale et la limite de déficit global du PIB.