La "démocratie représentative" à la française consiste à laisser les clés du camion à des "représentants" qui ne représentent généralement pas les territoires qui les ont élus, à preuve la pratique généralisée du parachutage.
Une fois élus, ils n'en font évidemment qu'à leur tête (ou à celle de leur groupe), ou selon leurs intérêts personnels, aussi est-il nécessaire de pouvoir les révoquer pour les ramener à un peu de réalisme ou de responsabilité, comme tout employé standard