Nationaliser les autoroutes pour rendre l'argent. Les réseaux de transport sont un bien national qu'il n'appartient à personne de privatiser. Évidemment, cette renationalisation ne doit donner lieu à aucune indemnisation: les groupes concessionnaires se sont suffisamment gavés depuis qu'on leur a fait ce cadeau.
Les bénéfices retirs pourront avantageusement contribuer au financement de la transition écologique.