Utiliser le service public de la POSTE et ses milliers de boites aux lettres, pour concevoir un journal provenant des habitants ou des écoles rurales. Cette idée porte déjà un nom: REPORTER en BOITE.