Encouragez une politique de santé basée sur la prévention et non sur le curatif tel qu'actuellement. Cela permettrait à long terme de réaliser des économies substancielles sur le budget santé n'en déplaise aux grands lobbies pharmaceutiques.