Bonjour, il y a peu plusieurs locataires de la résidence du bourg ont reçus un courrier pour pollution visuelle !?
Apparement cela concerne l’encombrement et les brise vues...
Il est triste de constater que certains propriétaires de maison ne respectent pas la règle en matière de clôture de jardin en terme de hauteur et dans le faite que celles-ci doivent être ajourées...
La mairie renvoie donc le locataire au règlement intérieur du bailleur mais celui-ci n’apporte pas de précision tant que, pour ce qui est des brises vues, cela est fait proprement et en sécurité pour la fixation de ces derniers.
La mairie porte-t-elle le même regard sur les balcons et jardins ? Ne peut-elle pas cibler plus précisément les personnes concernées par l’encombrement plutôt que d’invoquer un motif trop vague de pollution visuelle ?
Une réponse pourra-t-elle être apportée en terme d’égalité de traitement jardin/balcon ?