Remonter une rue en pente n’est pas facile pour tous, surtout si l’on est chargé. Dans la rue de Namur, il me semble qu’il serait facile d’installer un siège ou deux (avec une poubelle), sur le trottoir en face du n° 35, dos à la rue, là où le trottoir est plus large; et aussi le long de la façade latérale du n° 85, sur l’assise de la ruelle des Scailteux. Des sièges comme ceux placés à la rue Fleurie en haut de la montagne d’Aisemont, mais là ils sont la récompense après l’effort...