L'Homme a marché sur la Lune voici 50 ans. Mais les déjections canines jonchent toujours les trottoirs bruxellois, en 2020. Les solutions existent depuis de très nombreuses années : canisites, distributeurs de sachets (gratuits !)... Il est grand temps que la commune prenne en main ce problème digne du Moyen âge, avec une véritable politique de répression : contrôles fréquents, amendes appliquées et vraiment dissuasives. Ces "incivilités" ont disparu depuis belle lurette chez nos voisins européens. Outre les aspects sanitaire et esthétique évidents, cela fait également partie de la promotion de la mobilité douce d'arrêter ces parcours d'obstacles permanents et très hasardeux dans l'obscurité.