les trottoirs des alentours de la place Jourdan sont particulièrement sales. Les autorités ne font rien pour nettoyer convenablement, ni pour sanctîonner les pisseurs , les propriétaires de chiens qui laissent faire leur animal leurs besoins sans respect de l’espace public. Auck’e Présence policière de rue pour contrôler lesperdô’es qui jettent les mégots , les cq’nettes De bière , les paquets de frites. Les clochards s’installent sans complexe et font leurs besoins comme bon leur semble , on fait la mange à l’entrée des banques , des super marchés ,..Bref, aucune gestion de l’espace public\!\!
Par contre pour sanctionner les citoyens qui paient chèrement leurs impôts pour des services non prestés, tout est mis en œuvre: recouvrements sauvages, amendes au stationnement, taxe au CO2, taxe à l’essence , taxe sur l’immobilier alors qu’aucun service valable n’est offert : embouteillage sur embouteillage, travaux sur travaux , limitation des heures d’ouverture des magasins .